Back To Experience

Daila Ojeda: Into the Alpine to Send Digital Crack

Tuesday, Septembre 19, 2017
Après avoir réussi sa première grande voie, une expérience qui l’a amenée à sortir de sa zone de confort et à repousser ses limites, l’athlète BD Daila Ojeda voulait aller plus loin. Et c’est au massif du Mont Blanc qu’elle souhaitait se confronter. Elle voit alors quelques photos de Digital Crack —un 8a perché à 3800 mètres, l’un des plus hauts du monde – et, fascinée, décide de tenter l’aventure. Découvre ce film Black Diamond exclusif qui présente l’ascension de cette voie légendaire dans le massif du Mont Blanc.
Video and Images: Bernardo Gimenez; Words: BD Athlete Daila Ojeda

J’ai toujours eu cette idée que Chamonix était un lieu réservé aux alpinistes.

Je viens des Canaries et je pratique l’escalade sportive. J’ai toujours vécu plus près de la mer que de la neige.

Lorsque j’ai commencé l’escalade, je n’ai jamais pensé à la possibilité de faire des voies de plusieurs longueurs en haute montagne. Même aujourd’hui, après 18 ans de grimpe, c’est quelque chose de complètement nouveau pour moi.


J’ai voulu grimper sur l’Aiguille du Midi dès l’instant où j’ai vu une photo dans un vieux magazine. Je me suis sentie fascinée, irrésistiblement attirée.

Au début j’aimais bien l’idée de grimper la voie normale du Mont Blanc mais après avoir vu quelques images de Digital Crack, j’ai su que c’était exactement une voie comme ça que je voulais tenter.

Digital Crack est une voie d’escalade sportive unique en son genre située à 3800 mètres d’altitude au pied du majestueux Mont Blanc.

C’est impressionnant d’essayer une voie sur un rocher de cette qualité dans un paysage aussi austère. Tu te sens tout petit et loin de tes repères habituels au milieu de ces immenses faces sauvages.


Heureusement, au bout de plusieurs essais, tu commences à te sentir mieux, tu es plus à l’aise, et la paroi ressemble de plus en plus à celle d’un site d’escalade sportive classique. La seule différence c’est que lorsque tu arrives au sommet, tu comprends à quel point tu es près du Mont Blanc, du Cervin et du Mont Rose. La vue n’est pas mal du tout !

Même si l’approche depuis le sommet du téléphérique de l’Aiguille du Midi n’est pas si longue, il faut savoir utiliser des crampons. Je ne pensais pas me sentir à l’aise avec ces drôles d’accessoires mais finalement je m’y suis habituée, comme pour n’importe quel nouveau sport : le ski, le snowboard, etc. Cette partie était vraiment amusante, en particulier grâce à l’aide de mon partenaire Benjamin Brochard, qui travaille comme guide et a beaucoup d’expérience sur ce type de terrain. C’était très cool de partager cette expérience avec lui.

Grimper cette voie m’a permis de sortir de ma zone de confort et de découvrir de nouvelles émotions. Je sens que je peux encore améliorer mon niveau en escalade et repousser mes limites. Maintenant j’ai aussi le sentiment que je peux donner davantage un goût d’aventure à ce que je fais.

—Daila Ojeda


Featured Gear

Comments