Back To Experience

QC lab : Quel est le noeud de rappel le plus solide ?

Wednesday, Septembre 7, 2016
Rappel knot choice (Double Fisherman's, Ring Bend or Euro Death/Overhand) has always been up for a large amount of debate.

Je grimpais dans le Yosemite l'été dernier et, alors que je suis au relais, je discute avec un groupe de grimpeurs de Bozeman, Montana. Ils avaient remarqués des prototypes sur mon baudrier et en avait déduit que je travaillais pour Black Diamond. Je n'ai pas réagi et ils me regardaient avec des yeux de vautours. Je leur demande ce qu'ils regardent et ils me répondent : "on veut voir comment le gars du QC lab de Black Diamond descend en rappel". Plus précisément, ils regardent mon noeud, puisque le choix de noeud (de pêcheur double, de sangle ou noeud simple de plein poing) a toujours été l'objet de nombreux débats.

Il y a des avantages et des inconvénients pour chaque type de noeud... mais y en a-t-il un plus solide que les autres ? J'ai soumis les trois noeuds (sur trois diamètres de corde différents) à une série de tests simples et efficaces d'étirement. J'ai donné ci dessous les résultats des tests (limités) des trois noeuds de rappel les plus courants (deux chiffres par configuration noeud/corde).
Knot Chart

RESULTATS

  • Le Pêcheur double et le noeud de sangle ont une résistance similaire.
  • Le noeud simple de plein poing est le plus faible : -20 à -30% de resistance de moins que le Pêcheur double et le noeud de sangle.
  • Le noeud simple de plein poing s'est défait légèrement avant de casser à 4000 lbf avec une corde de 10,2 mm et à 2000 lbf avec une corde de 8,1 mm.

CONCLUSIONS
Les trois méthodes, pour joindre deux cordes en rappel, que j'ai testé sont LARGEMENT assez solides pour les forces en jeu pendant un rappel classique (le poids du corps additionné d'un poids supplémentaire en cas de rappel peu fluide, de balancement, de tentatives de défaire les cordes emmêlées, etc.).

Cela vaut ce que ça vaut, mais quand j'ai commencé à grimper, j'utilisais toujours le Pêcheur double et aujourd'hui je suis totalement converti au noeud simple de plein poing : rapide à nouer, assez solide, moins de chance de se coincer quand on tire la corde et facile à défaire. Enfin, quelque soit le noeud que j'utilise, je laisse toujours un bout de brin libre (au moins 30 cm).
Soyez prudents,

Kolin Powick.



Kolin Powick est un ingénieur en mécanique de Calgary (Canada). Il a 20 ans d'expérience dans le domaine de l'ingénierie et il est en charge de la qualité chez Black Diamond depuis 2002. Kolin supervise les tests de tous les produits Black Diamond depuis la phase de prototypage jusqu'à la mise en production finale avec ses tests aléatoire. Si vous avez une question pour KP, vous pouvez lui emailer à askkp@bdel.com et il ESSAIERA de répondre.


Comments