Back To Experience

L’athlète BD Seb Bouin : Premières ascensions en Turquie - Épisode 1 - Lily’s Eye

Tuesday, Août 27, 2019
Est-ce vrai que lorsqu’il part grimper de nouvelles voies extrêmes en Turquie, l’athlète BD Seb Bouin emmène sa mère avec lui ?... Selon l’adage : « telle mère, tel fils ». C’est un fait qu’ils grimpent fort tous les deux.
Video: Sam Bie

 


 

J’avais entendu parler de cet endroit et de cette grotte il y a quelques mois avant d’y aller. Lorsque j’ai vu les photos de l’endroit, j’ai tout de suite voulu y aller pour équiper la ligne à mi-parcours. Je cherchais une MÉGA LIGNE à réaliser, quelque chose de grand, quelque chose d’énorme. Et cette ligne était parfaite.

J’ai fait le voyage avec une bonne partenaire : ma propre mère. Elle est toujours motivée quand il s’agit de partir pour de nouvelles expéditions. Cependant, c’était la première fois qu’elle partait équiper une voie. Elle débutait dans le domaine. C’était amusant de la voir apprendre le processus.

J’ai équipé le haut de la voie et le milieu, et elle a équipé la section du bas. C’était difficile dès le départ d’équiper cette voie. Nous avons mis (avec le grimpeur français Adrien Boulon) plusieurs heures pour atteindre le sommet de la falaise. Les arbres étaient nombreux et aucun sentier n’était tracé. Nous avions une tonne de matériel dans nos sacs à dos, c’était archi lourd.

Lorsque nous avons finalement atteint le sommet et installé la corde pour commencer à équiper, je me suis aperçu que j’avais oublié le perfo ! A ce moment, il semble que sauter la falaise aurait été la meilleure option, ha ha. J’ai dû descendre et remonter, pour finalement commencer à équiper à la tombée du jour.

Ma mère est spéciale. C’est super drôle de la voir grimper. Elle ne sait jamais où aller, donc j’ai dû la guider. Pourtant elle n’est jamais fatiguée et ne tombe jamais ! Je ne m’ennuie jamais avec elle. La relation mère-fils est quelque chose d’unique en escalade et en général. C’est quelquefois difficile mais ça peut aussi être génial. Cela fait un bon mélange pour un trip d’envergure.

Au bout du compte, on a réussi à équiper cette MÉGA LIGNE. Je lui ai donné le nom de Lily's Eye en hommage à ma grand-mère Lily. Elle avait toujours un œil sur nous !

--Seb Bouin, athlète BD


Featured Gear

Comments